Traitement de la matière organique par biométhanisation

Une entente entre l'agglomération de Longueuil et la SÉMECS a été annoncée le 15 février 2019 pour le traitement des matières résiduelles organiques (MRO).

Avec cet accord adopté à l'unanimité le 21 février 2019, l'agglomération de Longueuil se dote d'une solution qui permettra la récupération des résidus organiques de l'ensemble des citoyens du territoire, tout en respectant la capacité de payer des contribuables.

Ce sont donc des centaines de milliers de tonnes de matières qui seront ainsi revalorisées; un geste concret pour protéger l'environnement.

Faits saillants de l'entente

  • Frais pour les immobilisations pour 35 000 tonnes de MRO : 36,7 M$ (en dollars d'avril 2018), avec l'indexation et les taxes = règlements d'emprunt de l'ordre de 44 M$.

  • Le projet est admissible à une subvention gouvernementale allant jusqu'à 18,6 M$.

  • Durée de l'entente : 20 ans et renouvelable automatiquement pour un autre 20 ans, à moins d'avis contraire par la Ville de Longueuil.

  • Une entente transitoire permettra aux villes de l'agglomération (Boucherville, Brossard, Longueuil, Saint-Bruno-de-Montarville et Saint-Lambert) d'envoyer progressivement les MRO dès la signature de l'entente.

À propos de la Société d'Économie Mixte de l'Est de la Couronne Sud (SÉMECS)

Situé dans le parc industriel Novoparc de Varennes, le centre de traitement par biométhanisation de la Société d'Économie Mixte de l'Est de la Couronne Sud (SÉMECS) est issu d'un partenariat établi entre les MRC de La Vallée-du-Richelieu, de Marguerite-D'Youville et de Rouville, et le consortium privé Biogaz EG formé de Greenfield Global, chef de file dans la production de biogaz, et du Groupe Valorrr, chef de file dans la gestion des matières résiduelles.

L'entreprise est l'aboutissement d'une concertation entre les 3 MRC partenaires et leurs 27 municipalités qui ont décidé d'unir leurs forces pour mettre en place le premier centre de biométhanisation dans le Grand Montréal où sont traitées les matières organiques résidentielles, commerciaIes et institutionnelles (ICI), ainsi que les boues de fosses septiques.

La SÉMECS assure la gestion du centre de traitement qui comprend, entre autres, l'optimisation et la modernisation des équipements, l'exploitation, l'entretien ainsi que les projets de développement.

À l'heure actuelle, la SÉMECS reçoit les matières organiques d'une population totalisant près de 245 000 personnes, et ce, depuis le 1er janvier 2018.

Qu'est-ce que les matières organiques?

Toute matière biodégradable pouvant être décomposée sous l'action de bactéries.

Cette matière comprend notamment les résidus alimentaires issus des secteurs résidentiels, commerciaux et institutionnels et les résidus verts tels que les rognures de gazon et les résidus de jardinage.

Qu'est-ce que la biométhanisation?

La biométhanisation est un procédé de traitement des matières organiques résiduelles par digestion anaérobique (en absence d'oxygène).

biomethanisation

Quelques avantages de la biométhanisation

avantages biomethanisation

Documents liés :