Cabinet de la mairesse – Rémunération des élus : déclaration de la mairesse de Longueuil

Voici une déclaration de la mairesse de Longueuil, madame Sylvie Parent, à l'occasion du rejet par le conseil municipal d'une modification au Règlement concernant la rémunération des élus qui aurait eu pour effet de réduire son salaire de 40 000 $ :

« Ce soir, les quatre élus formant l'opposition officielle au conseil municipal de Longueuil incluant les conseillers Éthier, Lanctôt, L'Ecuyer et Léger de même que l'unique conseiller d'Option Longueuil, le conseiller Myles, ont choisi de s'opposer à une baisse de 40 000 $ de mon salaire de mairesse. Ces mêmes conseillers réclamaient pourtant une diminution depuis plusieurs mois.

Or, pour des raisons purement partisanes, ils ont préféré faire de la petite politique.

Ceci vient clore un épisode dont personne ne sortira grandi. Sur la base du rapport de l'École nationale d'administration publique (ENAP) qui tenait compte des responsabilités de chacun et des spécificités de notre Ville, nous avions une opportunité en or de revoir l'ensemble de la rémunération des membres du conseil et surtout, de professionnaliser la fonction d'élu municipal. Or, après des mois d'échanges et de discussions, nous devons nous en tenir au seul salaire de la mairesse. Je constate que les discussions n'ont pas su incarner un niveau de maturité suffisant pour trouver une voie de passage et nous permettre d'aboutir à une réflexion digne d'une grande ville du Québec.

Malheureusement, l'histoire retiendra que cette démarche n'aura servi qu'à attiser la partisannerie et le manque de bonne volonté de certains. Le temps venu, nous serons jugés sur nos actions, non pas sur nos paroles. »