La directrice de santé publique de la Montérégie et la Ville de Longueuil collaborent pour combattre la pandémie de COVID-19

La directrice de santé publique de la Montérégie, la Dre Julie Loslier, et la mairesse de Longueuil, Sylvie Parent, ont présenté aujourd'hui en conférence de presse virtuelle les mesures prises pour endiguer la pandémie de COVID-19 dans l'agglomération de Longueuil. Elles étaient accompagnées du directeur du Service de police de l'agglomération de Longueuil (SPAL), Fady Dagher.

Actuellement, l'épicentre de la pandémie est la Ville de Montréal. Les municipalités entourant la métropole sont également particulièrement touchées. C'est le cas du territoire de la Ville de Longueuil qui compte actuellement 210 cas sur les 1034 cas de la Montérégie. C'est pour cette raison que nous annonçons aujourd'hui un renforcement des interventions afin de nous assurer du respect des mesures de distanciation sociale.

« La Ville de Longueuil nous a offert sa collaboration pour favoriser le respect des mesures de distanciation sociale. La surveillance policière sera accrue. La collaboration avec les policiers préventionnistes sera cruciale également pour nous aider à identifier les raisons pour lesquelles certaines personnes ne respectent pas les consignes », fait valoir la directrice de santé publique de la Montérégie, la Dre Julie Loslier.

D'autres mesures seront mises en place en collaboration avec la Ville de Longueuil pour soutenir les interventions de santé publique auprès des individus plus à risque, dont les personnes âgées et celles qui demeurent dans des appartements à loyer multiples. « La Ville de Longueuil et le Réseau de transport de Longueuil nous offrent aussi leur collaboration pour s'assurer que les mesures de distanciation sociale soient respectées dans les transports en commun, dans les moments de plus grande affluence », souligne la directrice de santé publique, la Dre Loslier.

« Les citoyens de Longueuil ont jusqu'ici fait preuve d'un niveau de coopération exemplaire, je les en remercie sincèrement. Je tiens aussi à souligner l'engagement de nos employés, qui sont mobilisés et soutiennent la population pour assurer le maintien des services et activités essentiels de la Ville, même dans les circonstances que nous connaissons. Je souhaite rappeler à la population l'importance d'appliquer les directives de la Direction de la santé publique et les règles de distanciation sociale. Je dis souvent que nous formons une communauté tissée serrée. Nous avons l'occasion de démontrer encore une fois cette solidarité en priorisant le bien-être collectif », a déclaré Sylvie Parent.

« Le SPAL a déclaré les mesures d'état d'urgence le 24 mars afin d'adapter sa mission de maintien de la paix à ces circonstances exceptionnelles. Nos équipes sont en lien avec les organismes afin de travailler encore plus en amont avec les clientèles plus vulnérables de notre territoire. Le SPAL mise d'abord sur la sensibilisation de la population quant au respect des directives de la santé publique, mais pourra déployer des mesures plus coercitives si un refus de collaborer est constaté. Il en va de la sécurité de la population », a poursuivi Fady Dagher.

« Nous faisons appel à la solidarité de tous les Montérégiens pour le respect des règles concernant les déplacements et la distanciation. Ces mesures sont cruciales et permettront de sauver des vies », conclut la Dre Loslier.

Visionnez le point de presse qui s'est tenu le 8 avril 2020 à 14 h 30 :