Site du patrimoine de Longueuil

Longueuil est une ville dont l'histoire remonte tout au début de la Nouvelle-France. D'ailleurs, quelques arrondissements possèdent des secteurs patrimoniaux et historiques que l'on compte parmi les premiers noyaux villageois de ce côté du fleuve Saint-Laurent. Le site du patrimoine du Vieux-Longueuil et le secteur du chemin de Chambly de l'arrondissement de Saint-Hubert reflètent la culture et les coutumes des gens qui ont bâti la Nouvelle-France. On y retrouve monuments, sculptures et bâtiments reflétant le passé longueuillois.

Chaque arrondissement de Longueuil possède son propre segment d'histoire. Visitez la section Histoire de votre arrondissement pour la connaître.

Le site du patrimoine

Le site du patrimoine de l'arrondissement du Vieux-Longueuil est reconnu à juste titre comme un secteur de première importance en raison de sa valeur à la fois emblématique et identitaire. Cette zone, correspondant au noyau seigneurial d'origine, se distingue par un patrimoine architectural et archéologique des plus remarquables. En ce sens, nous pouvons parler de la cocathédrale Saint-Antoine-de-Padoue, un monument important du patrimoine de Longueuil qui date de 1885 ou même du Couvent de Longueuil où la bienheureuse Marie-Rose Durocher a fondé sa communauté.

Couvent de Longueuil

Visites patrimoniales

Pour en connaître davantage sur l'histoire et le patrimoine de Longueuil, sur son héritage bâti et religieux, nous vous invitons à prendre part à l'une des visites guidées offertes par la Société d'histoire de Longueuil et la Société historique et culturelle du Marigot. Pour plus de renseignements, communiquez avec les sociétés d'histoire.

École d'été des Vieux Métiers de Longueuil

L'École d'été des Vieux Métiers de Longueuil, c'est la consécration d'un rêve : celui de la transmission et de la promotion de gestes millénaires, parfois négligés et oubliés, aujourd'hui méconnus mais toujours profondément ancrés dans nos mémoires et qui ne demandent qu'un coup de pouce pour retrouver nos vraies racines : notre héritage !

La programmation de l'École d'été comprend une trentaine d'ateliers répartis dans une vingtaine de disciplines. Offrant un horaire parfaitement flexible, l'école offre des ateliers en semaine, le jour, le matin, l'après-midi, le soir et même la fin de semaine. De plus, le programme rejoint tous les types de clientèle : les hommes, les femmes, les enfants de tous âges et de toutes les provenances.

Sauf exception, la majorité des ateliers de l'École d'été des Vieux Métiers de Longueuil se tiennent du mois de juin jusqu'au mois d'août principalement au Centre culturel Jacques-Ferron.

Les Vieux métiers, les métiers vivants

Patrimoine religieux

Chapelle Marie-Rose (Centre Marie-Rose) — cocathédrale Saint-Antoine-de-Padoue

Chapelle Marie-Rose (Centre Marie-Rose) — cocathédrale Saint-Antoine-de-Padoue

Situé au cœur du Vieux-Longueuil, le centre Marie-Rose vous offre une visite sur les lieux mêmes où l'on a donné naissance à la congrégation de Mère Marie-Rose. Vous pourrez découvrir la maison de fondation et le Couvent de Longueuil avec sa chapelle, son musée centré sur la fondatrice et les pièces qui l'ont vue vivre au quotidien.

La chapelle Marie-Rose, où se trouvent les restes de la bienheureuse Marie-Rose Durocher, est située dans le transept droit de la cocathédrale Saint-Antoine-de-Padoue. Ce lieu vous invite à la louange et à l'action de grâces pour la contribution de cette femme à la vie de l'église et de la société. En 1843, elle a fondé la Congrégation des Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie, vouée à l'éducation par l'enseignement, l'animation et l'accompagnement psychospirituel.

Le Centre Marie-Rose est ouvert gratuitement sur réservation, voir le site Internet de la chapelle Marie-Rose.

La cocathédrale Sainte-Antoine-de-Padoue, située à l'intersection de la rue Saint-Charles et du chemin de Chambly. Voir le site Internet de la cocathédrale Sainte-Antoine-de-Padoue.

Patrimoine archéologique

Sites archéologiques BjFj-5, BjFj-6, BjFj-7, BjFj-75 et BjFj-83, dans l'arrondissement du Vieux-Longueuil, à partir de la carte topographique 1:20 000

Fouilles archéologiques

L'établissement de la seigneurie de Longueuil, avec la conception de son bourg initial et de son noyau villageois, est un secteur bien connu, tant sur le plan archéologique qu'historique. La concentration élevée de bâtiments anciens dans les noyaux villageois et la vigueur des sociétés d'histoire locales ont amené la découverte de nombreux sites archéologiques. Les gens se sont bien vite intéressés à l'histoire et au patrimoine de Longueuil et ont sauté sur l'occasion pour approfondir les recherches. La terre longueuilloise nous réserve encore bien des surprises !

Le site archéologique BjFi-11 dans l'arrondissement de Saint-Hubert, à partir de la carte topographique 1:20 000

Site Internet de la Société d'histoire de Longueuil

De plus, des sites sont reliés à une occupation domestique agricole. Parmi ceux-ci, il y a le site de la maison du capitaine Vincent, dans l'arrondissement de Saint-Hubert (BjFi-11). Il est localisé sur le chemin de Chambly et faisait partie à l'origine de la paroisse de Longueuil.