Portail citoyen Langues

Programme triennal d’immobilisations 2023-2024-2025 : Longueuil investit plus de 236 M$ pour la réalisation de 54 projets dans ses compétences d’agglomération

Les membres du conseil d’agglomération de Longueuil ont adopté, lors d’une séance extraordinaire tenue aujourd’hui, le Programme triennal d’immobilisations 2023-2024-2025 (PTI) de Longueuil dans ses compétences d’agglomération. Représentant des investissements de plus de 236 M$, ce sont plus 50 projets qui seront réalisés dans les trois prochaines années afin de continuer à répondre aux besoins actuels et futurs de la population des villes de l’agglomération.

« Avec l’adoption de ce PTI, nous nous engageons à investir de façon responsable dans les infrastructures dont bénéficie l’ensemble de la population des villes de Boucherville, Brossard, Longueuil, Saint-Bruno-de-Montarville et Saint-Lambert. Les projets et les investissements planifiés démontrent notre volonté de gérer les deniers publics avec vision et rigueur, dans un objectif de protection et d’amélioration des services et de pérennité des infrastructures », a déclaré Jonathan Tabarah, président de la Commission du budget, des finances et de l’administration de l’agglomération de Longueuil.

Plus de 84 M$ en investissements en 2023

Près de la moitié des investissements prévus pour 2023, soit 42 M$, est dédiée à la modernisation des infrastructures de traitement de l’eau potable et des eaux usées, incluant la poursuite de la mise en œuvre de la Stratégie de l’eau adoptée en 2020 qui vise à assurer l’efficience et la qualité des services de l’eau sur l’ensemble du territoire de l’agglomération.

Parmi les principaux projets inscrits au PTI pour la prochaine année, notons :

  • 43,3 M$ pour l’amélioration des infrastructures, dont la mise à niveau des ouvrages d’assainissement et des équipements d’eau potable (16,8 M$), les études préparatoires à la reconstruction de l’usine d’eau potable de la rue Châteauguay (5,4 M$), la mise à niveau de la décantation à l’usine régionale et les travaux connexes (4,4 M$,) ainsi que la mise à niveau et l’augmentation de la capacité de déshydratation du Centre d’épuration Rive-Sud (3 M$) ;
  • 18,6 M$ pour la construction ou la rénovation de bâtiments, notamment pour la poursuite de la construction de la nouvelle caserne 44 à Brossard (10 M$), ainsi que la réalisation d’études préparatoires pour la construction d’un poste de police sur le territoire de Brossard ;
  • 16,1 M$ pour le remplacement et l’acquisition d’équipements, incluant le remplacement de véhicules et d’équipements motorisés pour les services de sécurité incendie et de police (14 M$) ;
  • 6,9 M$ pour le développement des technologies de l’information et de la communication, dont l’acquisition d’un système de gestion des dossiers pour le Service de police de l’agglomération de Longueuil (1,1 M$).

« La collaboration entre les villes de l’agglomération démontre une fois de plus son efficacité. Ce PTI, le premier de notre administration, représente la feuille de route de nos futurs grands chantiers d’infrastructures névralgiques pour assurer la santé et la sécurité de la population de l’agglomération. Ce sont des investissements importants qui feront une grande différence. À elle seule, la Stratégie de l’eau nécessitera des investissements de centaines de millions de dollars sur 10 ans. En ce sens, et pour faire face aux défis induits par les changements climatiques, l’appui des autres paliers gouvernementaux sera incontournable. En terminant, j’aimerais remercier tous les membres de la Commission du budget, des finances et de l’administration de l’agglomération, sous la présidence de Jonathan Tabarah, de même que les employés de la Direction des finances de la Ville, pour leur travail rigoureux », a tenu à conclure la présidente du comité exécutif de l’agglomération de Longueuil, Catherine Fournier.