Portail citoyen Langues

Cabinet de la mairesse - Longueuil crée deux nouveaux postes d'inspecteurs en réglementation spécialement dédiés aux enjeux de salubrité

Conformément à l’engagement de la nouvelle administration de la mairesse Catherine Fournier, à la veille du 1er juillet, la Ville de Longueuil annonce la création de deux nouveaux postes d’inspecteurs spécialement dédiés aux enjeux de salubrité. Cette nouvelle cellule d'inspecteurs dédiés à temps complet se chargera d'assurer une meilleure application du code municipal de Longueuil en matière de salubrité des logements, ainsi qu'un meilleur suivi pour les locataires.

Présentement, treize inspectrices et inspecteurs en bâtiment employés par la Ville répondent à l’ensemble des plaintes concernant la sécurité des bâtiments, les nuisances, le zonage, la construction, mais aussi les plaintes liées à la salubrité tels que les problèmes de vermine, de moisissures, d’infiltration d’eau, d’encombrement (syndrome de Diogène), de malpropreté ou d’eau stagnante.

C'est dans l’objectif de diminuer le délai de traitement des demandes et de mieux accompagner les locataires à entamer leurs démarches auprès du Tribunal administratif du logement que la Ville a ouvert les deux postes. Ces positions ont d’ailleurs déjà été comblées : une première inspectrice à la réglementation salubrité des logements est entrée en fonction le lundi 20 juin 2022 et un second inspecteur a débuté le lundi 27 juin. Grâce à ces embauches, les suivis seront effectués plus rapidement auprès des personnes ayant déposé une requête. De plus, pour certains dossiers d’insalubrité, les activités d’inspection ne se limiteront plus uniquement au logement concerné par la plainte. Selon la nature et de la gravité de la nuisance, d’autres logements en périphérie de ce dernier pourront, si jugé nécessaire, être inspectés afin d’assurer que le problème soit circonscrit.

« Malheureusement, comme dans plusieurs municipalités, une partie du parc locatif de Longueuil est aux prises avec des problèmes d’insalubrité, possiblement accrus par la crise du logement que nous vivons actuellement. En effet, certaines personnes peuvent être menées à accepter des conditions d’insalubrité, faute d’alternative abordable sur le marché. C’est inacceptable. Chaque Longueuilloise et chaque Longueuillois devrait avoir droit à un logement sain : c’est la base des déterminants de la santé. Notre administration accorde une grande importance à la situation et ces récentes embauches s’inscrivent dans une refonte de la stratégie de la Ville de Longueuil afin que l’enjeu de la salubrité soit traité efficacement, et ce, de manière préventive », a déclaré Jonathan Tabarah, conseiller municipal et vice-président du comité exécutif, également responsable de l’habitation.

« En raison du manque de ressources dédiées aux cas de salubrité, certaines personnes devaient parfois attendre plusieurs semaines avant de recevoir un suivi.  Notre démarche vise donc à réduire, de façon considérable, les délais pour obtenir une inspection et assurer un suivi régulier des dossiers par la suite. Je suis soulagé par cette annonce, car il s’agit d’un virage nécessaire qui devait être effectué rapidement. Nous prenons la situation très au sérieux et cette annonce le démontre », a affirmé Carl Lévesque, conseiller municipal et responsable de l’habitation.

« En plus des enjeux de salubrité, à la veille du 1er juillet, il est évident que nous accordons une vigilance particulière aux ménages toujours à la recherche d’un logement dans le contexte de rareté que nous connaissons. Un comité spécial a d’ailleurs été formé dès janvier dernier pour mieux accompagner les Longueuilloises et les Longueuillois dans leurs démarches et un partenariat a été renouvelé avec la Croix-Rouge afin d'offrir de l’hébergement d’urgence dans les cas où la situation le nécessitera. Le Sommet de l’habitation, organisé en collaboration avec la Ville de Laval le 26 août prochain, sera aussi l’occasion pour les villes de travailler de concert avec les différents paliers gouvernementaux, organismes et ressources clés en habitation afin de développer des solutions pérennes, qui nous permettront de sortir de cette constante urgence du 1er juillet », a conclu Catherine Fournier, mairesse de Longueuil.

Pour plus d’informations sur les normes de salubrité des logements et pour connaitre la démarche à suivre en cas de problème, il est possible de consulter le longueuil.quebec/salubrite-des-logements