Portail citoyen Langues

La Ville de Longueuil, le CALQ et le MAMH appuient les artistes et organismes culturels de Boucherville, Saint-Lambert et Longueuil

La Ville de Longueuil est fière de collaborer à l’entente de partenariat territorial pour les arts et les lettres en Montérégie. Cette entente intervenue entre le Conseil des arts et des lettres du Québec, le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, les MRC d’Acton, de Beauharnois-Salaberry, du Haut-Richelieu, du Haut-Saint-Laurent, de La Haute-Yamaska, des Jardins-de-Napierville, de Marguerite-D’Youville, des Maskoutains, de Pierre-De Saurel (à l’exception de la Ville de Sorel-Tracy), de Roussillon, de Rouville, de La Vallée-du-Richelieu, de Vaudreuil-Soulanges, ainsi que le CLD de Brome-Missisquoi, la Ville de Longueuil et la Table de concertation régionale de la Montérégie, en collaboration avec Culture Montérégie, a permis de distribuer 727 000 $ aux artistes et organismes culturels de ces régions pour la réalisation de projets dans et avec les communautés au cours de la prochaine année.

« Nos artistes et nos organismes culturels jouent un rôle crucial dans notre communauté et leur travail fait partie intégrante de la vie quotidienne des Longueuilloises et des Longueuillois. La collaboration entre la Montérégie-Ouest, le MAMH et le CALQ, qui apparie l’investissement de la Ville de Longueuil, permet de donner vie aux propositions des artistes. Leurs projets sont en lien avec la communauté et permettront à tous d’en profiter. En cette période de pandémie et à l’aube des festivités du temps des Fêtes, les arts et la culture permettront de mettre un baume sur nos cœurs et de conserver une meilleure santé sociale et psychologique », mentionne Affine Lwalalika, conseillère municipale de la Ville de Longueuil et responsable du dossier de la culture.

Les projets ont été sélectionnés au mérite, sur la base de l’excellence de leur proposition et de leur adéquation avec les objectifs du programme par un jury d’artistes professionnels réunis par le CALQ. Les projets retenus sont les suivants :

Développement de résidences d’artistes, Agrégat, Centre d’artistes de Longueuil reçoit une bourse de 21 000 $

« Le soutien aux projets des centres d'artistes est essentiel pour la prolifération des arts et le dynamisme culturel des milieux de vie. C'est avec beaucoup de joie qu'Agrégat accepte cette bourse qui servira à rapprocher les arts du milieu des affaires, par des résidences d’artistes en entreprise sur le territoire de Longueuil. Un.e consultant.e permettra la négociation et la signature d’ententes récurrentes avec ces entreprises. Merci au CALQ, au MAMH et à la Ville de Longueuil », mentionne Cécile Martin, co-directrice d'Agrégat.

Caravane, Fête de la lecture et du livre jeunesse de Longueuil, reçoit une bourse de 12 500 $

Sous le modèle d’une fête ambulante, la Caravane offre aux écoles de milieux défavorisés du Centre de services scolaires Marie-Victorin des rencontres d’auteurs et d'illustrateurs ainsi que des activités ludiques autour de la lecture, de l’écriture et du livre. « C'est avec beaucoup d'enthousiasme que nous recevons cette belle nouvelle aujourd'hui. Il est important de remercier les élus de la Montérégie et du gouvernement du Québec pour ce soutien envers la Fête de la lecture et du livre jeunesse », mentionne François Dulude, directeur général.

La peau de mon chien - Les travailleurs pauvres de l'Amérique française, du Longueuillois Mathieu Blais, reçoit 18 000 $

En collaboration avec le Bureau de la culture et des bibliothèques de la Ville de Longueuil, ce projet de création littéraire et de médiation culturelle se propose d’explorer, par l’écriture d’un roman, la réalité de travailleurs défavorisés. « C’est une reconnaissance importante et un encouragement certain à ce que je poursuive mon travail et mes explorations littéraires », mentionne Mathieu Blais, auteur.

INVISIBLE, de la Bouchervilloise Élisabeth Desbiens, reçoit une bourse de 17 000 $

« Je suis très heureuse de recevoir cette bourse qui me permettra de travailler à l’écriture du pilote d'une série de fiction qui se conclura par une lecture publique du scénario avec des comédiens. Merci au CALQ, au MAMH et aux élus pour ce programme de soutien aux artistes et organismes d’ici », mentionne Élisabeth Desbiens, réalisatrice.

Écriture de mon premier album illustré, de la Lambertoise Geneviève Després, reçoit une bourse de 16 000 $

Pour la réalisation complète d'un premier album jeunesse. L’artiste souhaite scénariser, rédiger, corriger, réécrire et illustrer tout en explorant la gestuelle de différents médiums ainsi que Procreate. « Ce projet mettra en valeur mon potentiel, je suis très heureuse de cet appui de la MRC, du CALQ et du MAMH, merci ! », mentionne Geneviève Després, illustratrice.

D’un territoire à l’autre, de la Longueuilloise Marie-José Gustave, reçoit une bourse de 16 000 $

Pour la création de 10 œuvres composées d'excroissances en vannerie et/ou de pièces modelées en céramique sur anneaux de bois qui rappelleront un paysage marin. « Je suis très heureuse de recevoir cet appui financier pour mon projet, je tiens à dire un énorme merci à ceux qui financent cette bourse », s’est exclamée Marie-José Gustave, sculpteure papier.

Résilience + Créativité 11-17, du Lambertois Claude Junior Labonté Lefebvre, reçoit une bourse de 12 500 $

Projet d'album de chansons sur la thématique de la résilience, créé en collaboration avec douze adolescents âgés de 11 et 17 ans, membres de la Maison des Jeunes de Verchères. « Les jeunes impliqués et moi ne remercierons jamais assez la MRC, le CALQ et le MAMH pour cette aide, qui fait toute la différence pour la réalisation du projet. Dire que j'ai hâte de commencer serait un euphémisme; j'y pense littéralement sans arrêt », mentionne Claude Jr. Labonté Lefebvre, chanteur.

Lezzie Dicket à l’école, berceau des inégalités sociales, de la Longueuilloise Gabrielle Lebeau, reçoit une bourse de 16 000 $

Inspiration d’un roman sur les inégalités sociales qui s'établissent dès l'âge scolaire. Lezzie Dicket et ses amis de la classe spéciale sont des personnages qui permettront aux jeunes de la Boîte à lettres de raconter leur vécu personnel à travers la fiction.

Série de fiction télé, de la Bouchervilloise Anouk Mahiout, reçoit une bourse de 18 000 $

Recherche et écriture pour une série de fiction sur la santé mentale, bonifiée grâce à des entrevues réalisées dans deux centres de santé mentale de Longueuil. « Je suis vraiment contente de profiter de cette bourse afin de mettre de l’avant ce projet. Merci au CALQ, à la Ville de Longueuil et au MAMH pour cette opportunité », mentionne Anouk Mahiout, auteure.

Le déclin des animaux, de la Longueuilloise Dominique Paul, reçoit une bourse de 17 000 $

Projet qui a pour objectif de sensibiliser la population au déclin de la biodiversité par le biais de l’art : réalisation d'une performance participative et collaborative intergénérationnelle dans l'espace public où les 153 espèces vulnérables du Québec seront incarnées, avec Slams. « Recevoir cette bourse est important; merci pour la possibilité de poursuivre la réalisation de ce projet », mentionne Dominique Paul, artiste visuel.

L'essai documentaire Les objets dans le miroir sont plus proches qu'ils paraissent, du Longueuillois Matthew Wolkow, reçoit une bourse de 18 000 $

Pour la postproduction d’un film-hommage à la grand-mère (Gertrude Leclerc) de l'artiste, le tout à travers le prisme d'une anecdote; celle d'une rencontre avec un illustre acteur américain. « Je suis honoré de recevoir ce coup de pouce. Avec ce film, je me remémore cette anecdote d'enfance qui, j'ose espérer, résonnera de manière universelle avec ceux et celles qui ont eu la chance d'avoir un lien privilégié avec un proche. Ainsi, ce film est un témoignage sur l'enfance, là où notre conception de l'espace était réduite, mais où l'on pouvait jouir du temps de manière abstraite, et où ultimement on était heureux. Merci aux membres du jury et aux partenaires de l'entente », mentionne Matthew Wolkow, réalisateur.

L’impression directe sur plaque photopolymère, Le Zocalo, Atelier d’art de Longueuil, reçoit une bourse de 21 000 $

Projet de recherche inédite sur les arts d’impression au Québec, suivi d’une présentation publique et d’un projet d’exposition collective. « Quel bonheur de recevoir cette nouvelle ! Les artistes et l'équipe du Zocalo remercient grandement la Ville de Longueuil, le CALQ et le ministère des Affaires municipales et de l'Habitation », mentionne Sophie Pardo, présidente.

Interventions poétiques, Les Productions Langues pendues de Longueuil reçoivent une bourse de 15 000 $

Diffusion d’œuvres ou d’extraits littéraires par le moyen de performances, d’installations, de manœuvres, de travail in situ ou in socius, réalisés dans l’espace public ou en interaction avec des citoyens. « C'est rempli de reconnaissance que Productions Langues pendues reçoivent la nouvelle de cette bourse. Merci infiniment aux élus de Longueuil et au gouvernement du Québec d'investir dans la création régionale », mentionne Marie-Claude De Souza, directrice générale et artistique.

(Nom confidentiel) reçoit 18 000 $ pour la réalisation de son projet artistique

Il s’agissait du deuxième appel de projets prévu à l’entente d’une durée de 3 ans. Ce programme soutient les projets de création, de production ou de diffusion favorisant les liens entre les arts et la collectivité de la Montérégie.

Pour plus d’informations sur l’Entente de partenariat territorial pour le développement des arts et des lettres en Montérégie, consultez le site Web de Culture Montérégie.