Portail citoyen Langues

Longueuil prête à investir près de 3,7 M$ dans le pôle culturel Saint-Charles

Le pôle culturel Saint-Charles, composé du parc St. Mark, de l’église St. Mark, du vieux presbytère St. Mark, de la salle paroissiale et de l’édifice Marcel-Robidas, profitera d’un renouveau important alors qu’un règlement d’emprunt de 3 680 000 $ a été adopté au conseil de ville hier. Les travaux incluent la réalisation d’études préparatoires, la production de plans et devis, ainsi que la surveillance des travaux qui en découleront dans les années à venir.

« Cet investissement important dans le pôle culturel démontre que nous faisons de la culture une priorité pour les Longueuilloises et les Longueuillois. Il s’inscrit également dans la vision ambitieuse et innovante que nous avons mise en place, notamment avec la Politique culturelle actualisée de la Ville qui a été adoptée en novembre dernier. L’un des axes de cette Politique est la mise à niveau à venir des infrastructures cultuelles qui redonnera à Longueuil les moyens de mettre en valeur le potentiel créatif de sa population, de ses organismes, de ses institutions et de ses services municipaux. La culture étant un atout pour maintenir des milieux de vie de qualité, nous souhaitons nous assurer qu’elle rayonne sans limites sur l’ensemble du territoire », a déclaré Sylvain Larocque, élu municipal du district de Saint-Charles et conseiller associé au dossier de la culture.

Ces études préparatoires et plans et devis permettront de définir l’envergure des travaux de réfection prévus dans l’édifice Marcel-Robidas (300, rue Saint-Charles Ouest), l’église St. Mark (341, rue de Longueuil), la salle paroissiale (310, rue de Longueuil) et le vieux presbytère St. Mark (340, rue Saint-Charles Ouest). Il est également prévu de rénover et réaménager des espaces intérieurs de certains de ces bâtiments afin d’offrir davantage de locaux à vocation artistique et culturelle.

Une partie des mises aux normes concerne aussi l’accessibilité universelle de ces bâtiments afin de permettre à l’ensemble des citoyennes et citoyens un plus grand accès à la culture sur le territoire. Finalement, la valeur patrimoniale des bâtiments sera préservée, tout en modernisant les espaces intérieurs.

Église St. Mark

Édifice Marcel-Robidas